Mises à jour covid-19

Bonne et heureuse année à vous tou·te·s!

Comme vous le saviez peut-être déjà, il est possible de visiter les serres aux horaires d’ouverture habituels depuis ce lundi 4 janvier 2021 (Pour rappel: du lundi au vendredi de 10h à 16h et le samedi de 13h à 16h)

Dans le respect des mesures en vigueur, nous donnerons l’accès à un nombre limité de personnes par tranche horaire.

Pour le confort de tou·te·s, nous vous invitons à vous inscrire via les liens doodle suivants (1 inscription par personne).

Les personnes inscrites seront prioritaires.

Semaine du 4 au 9 janvier 2021 :

Cliquez ici

Semaine du 11 au 16 janvier 2021:

Cliquez ici

Toutes les règles sanitaires préconisées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 restent bien sûr d’application.

Merci, et courage !

Couleurs d’automne au jardin botanique.

En raison des mesures de confinement, les serres et et le Péristyle (l’espace accueil des serres) sont provisoirement fermés.

Mais le jardin et ses arbres restent accessibles. Les arbres se sont parés de leurs belles couleurs d’automne. Beaucoup ont déjà perdu leurs feuilles qui jonchent les pelouses. Cela nous donne des tapis colorés quelques jours encore. N’hésitez pas à vous aérer dans le jardin en respectant les mesures de distanciation .

Pourquoi les arbres perdent-ils leurs feuilles ? Les journées raccourcissent. La lumière se fait rare. C’est le signal. La photosynthèse diminue. Les feuilles ne produisent plus. Il se forme un bouchon à la base des feuilles qui empêche la sève de passer et la feuille meure. L’arbre vit à l’économique, la circulation de la sève ayant diminué.

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur ? Ce qui donne la couleur verte aux feuilles est la chlorophylle. La feuille n’étant plus irriguée, les molécules de chlorophylle se dégradent et la couleur verte disparaît. Les pigments carotténoïdes présents dans la feuille la font apparaître teintée de jaune-orangé.

Nous reviendrons admirer les couleurs de vert tendre des arbres au printemps quand les journées rallongeront et que la sève recommencera à circuler activement.

En savoir plus

Les serres en 3D

Rien ne remplacera une visite du site. Il manquera toujours la température, les parfums, les bruissements, la lumière, les couleurs naturelles, l’ambiance… En ce temps de confinement, les serres ne peuvent se visiter. En attendant la venue de jours meilleurs, une visite virtuelle est cependant possible. En effet 3D-view.be a généré une visite des serres du jardin botanique de Liège. N’hésitez pas à explorer et à préparer votre prochaine visite.

https://my.matterport.com/show/?m=JCNSCPgEeBc&play=1&ts=1&brand=1&nozoom=1&lang=fr

La vanille

Le vanillier est la seule plante de la famille des Orchidaceae ayant une grande importance économique autre qu’horticole. Plus de 2000 tonnes de vanille sont produites chaque année dans les pays suivants: Madagascar, Indonésie, îles Comores, île de la Réunion, Mayotte, île Maurice, Tahiti, Mexique et Chine. La vanille, épice la plus chère au monde après le safran, est utilisée en cuisine pour parfumer desserts, entremets délicats, yaourts, glaces, etc. Elle rentre aussi dans la composition (comme fixateur) des parfums les plus prestigieux ; on l’utilise encore en cosmétologie et en homéopathie. Elle était autrefois considérée comme aphrodisiaque.
La découverte par Charles Morren d’un procédé permettant la fécondation artificielle de la fleur de vanille fut donc d’un intérêt capital pour permettre la fructification de cette plante, loin de son pays d’origine, le Mexique. L’histoire mérite que l’on s’y attache, ne fût-ce que pour rectifier une légende tenace qui enlève à Morren la paternité de sa découverte dans les serres du jardin botanique de Liège.